LAMIA
Thèses du LAMIA

Fritz-Line CEPHISE-VELAYOUDOM, Profil métabolique associé au statut en vitamine D et polymorphismes des gènes codant son récepteur et son transporteur spécifique dans une population caribéenne... 21 septembre 2012.

Résumé


Profil métabolique associé au statut en vitamine D et polymorphismes des gènes codant son récepteur et son transporteur spécifique dans une population Caribéenne.

Paramètres associés à la « Sex Hormone Binding Globulin » dans une population dysmétabolique Caucasienne.

En Guadeloupe, la prévalence du diabète est deux fois plus élevée qu’en France hexagonale, avec une prédominance féminine.  En dehors des facteurs environnementaux, la vitamine D et certains polymorphismes de gènes impliqués dans son métabolisme seraient associés à un risque de pathologies métaboliques. Les androgènes sont également associés aux anomalies du métabolisme glucidique, soit directement, soit via leur transporteur SHBG (Sex Hormone Binding Protein).

Nous avons émis les hypothèses de recherche suivantes :

1/ le statut en vitamine D et les polymorphismes des gènes impliqués dans son métabolisme pourraient être associés aux paramètres métaboliques chez des sujets Afro-Caribéens (AC). Ils expliqueraient l’importance des pathologies cardiométaboliques en Guadeloupe.

2/ la SHBG pourrait être associée aux anomalies du métabolisme glucidique, indépendamment des stéroïdes sexuels.

Nos travaux sont présentés dans 4 études.  Nous avons mis en évidence une prévalence élevée du déficit en vitamine D chez les sujets AC diabétiques de type 2. Nous avons trouvé une association significative entre le statut vitaminique D et le risque cardiométabolique chez ces sujets, mais aussi dans une population de sujets en hémodialyse chronique. Les polymorphismes des gènes impliqués dans le métabolisme de la vitamine D (VDR, GC et NADSYN1) sont aussi associés à ce risque. Chez les sujets dysmétaboliques, une relation entre la SHBG, la graisse intra-hépatique, les hépatokines et les paramètres métaboliques a été mise en évidence, indépendamment des stéroïdes sexuels. En conclusion, la vitamine D et la SHBG pourraient être des marqueurs d’intérêt pour le dépistage des sujets à haut risque cardiométabolique.

Mots-clés : vitamine D, VDR, GC, NADSYN1, polymorphismes génétiques, SHBG, diabète de type 2, risque cardiométabolique

Actualité
LAboratoire de Mathématiques, Informatique et Applications